Retour sur l’année 2014/2015 !

Octobre 2014, maison des associations de Chambéry, c’est là que tout a commencé. Nous étions une dizaine pour cette première soirée du Chambéry Whisky Club. Depuis, nous avons fait un peu de chemin ! Voici la rétrospective de l’année.

Octobre : les profils aromatiques

Cette soirée avait pour but de faire découvrir en trois whiskies l’étendue du champ aromatique de ce spiritueux. Exercice un peu compliqué avec si peu d’expressions différentes. Nous avons donc choisi trois whiskies au profil très différent. Pour commencer, le Hazelburn 10 ans, un whisky écossais vieilli en fût de bourbon, doux avec de jolies notes de fruits blancs et de vanille. Ensuite, c’est le Glendronach Cask Strenght Batch 2 qui a été choisi pour son côté massif dû au vieillissement en fût de Xérès. Pour terminer, place à la tourbe avec le Kilchoman 100% Islay : fin, délicat avec une fumée envoutante !

soire-octobre-2015

 

Novembre : les embouteilleurs indépendants

Les embouteilleurs indépendants sont des négociants en whisky. Ils sélectionnent les meilleurs fûts dans les chais des distilleries afin de les mettre en bouteille, bien souvent en single barrel et brut de fût. Pour introduire cette notion, nous avons sélectionné trois whiskies, d’embouteilleurs divers. Pour commencer, un Morlach 11 ans, 2003/2014 de chez Van Wees, un embouteilleur néerlandais. Un whisky léger, parfait pour commencer la soirée. Ensuite, un Inchgower 30 ans, 1982/2012 de chez Ian Macleod. Un petit ovni dans le monde du whisky, avec ces notes si particulières de champignons et de sous-bois. Pour terminer, un Linkwood 19 ans de chez Gordon & Macphail, vieilli intégralement en fût de Sherry, brut de fût.

 

soire-novembre-2015

Décembre : Rendez-vous sur Islay

Islay est une toute petite île écossaise très réputée pour la qualité de son whisky. Malgré sa petite superficie, 8 distilleries sont actuellement en activité, produisant un spiritueux le plus souvent tourbé, mais pas que… Afin de découvrir quelques facettes de ce whisky insulaire, nous avons commencé par une expression non tourbée, le Bunnahabhain 12 ans, un whisky léger et parfait pour débuter la soirée. Située plus au sud, Caol Ila est la plus grosse distillerie de l’île. Nous découvrons son whisky en dégustant le Caol Ila 19 ans 1995/2014 de chez Maltbarn, un embouteilleur Allemand. Pour terminer, rien de tel qu’un bon Peaty Sherry ! L’alliance de la tourbe et du Sherry donne au whisky beaucoup de puissance et un champ aromatique très vaste. Pour illustrer ce profil, c’est le Bowmore 15 ans 1999/2014 de chez Alambic Classique qui a été sélectionné. Encore une belle soirée !

soire-decembre-2015

Janvier : Le Japon, l’autre pays du whisky

Le whisky japonais est à la mode, et cela pour une bonne raison : il est incroyablement riche et admirablement produit. Les japonais ont acquis un savoir-faire exceptionnel dans la production de notre spiritueux favori. Pour cette soirée, nous avions envie de proposer des whiskies plus rares que ceux que l’on trouve habituellement chez notre caviste. Nous avons volontairement fait l’impasse sur les classique Yamazaki, Hakushu, Hibiki ou encore Nikka. La soirée a débutée par l’Ichiro’s Double Distillerie, qui est un blended malt, résultat de l’assemblage de whiskies provenant de Hanyu et de Chichibu. Ensuite, c’est le Nikka Coffey Malt 2003, un single cask atypique qui a divisé l’assemblée. Et pour terminer, un peu de tourbe pour nous secouer le palais : le Chichibu The Peated 2013. Une bien belle soirée au pays du Soleil Levant !

soiree-janvier-2015

 

Février : Les whiskies écossais insulaires

L’écosse comporte une multitude d’îles, chacune possédant son propre terroir. Voici un petit tour malté, en laissant Islay de côté. On commence par les Orcades en dégustant un Highland Park 18 ans, un malt léger et tout en finesse. Parfait pour se mettre en bouche. Ensuite, direction l’île d’Arran et l’embouteilleur hollandais Malt of Scotland, qui nous propose un Arran 12 ans, single cask, réduit à 46%, vieilli intégralement en fût de Sherry. Pour terminer, un whisky tourbé atypique : un ledaig 8 ans, 2005/2014 sélectionné par Whisky and Co et Pure Spirit. Une version ultra-limitée à 48 bouteilles !

soiree-fevrier-2015

 

Mars : Les secrets de l’Irish Whiskey

Quelle meilleure excuse que la saint-Patrick pour proposer et organiser une soirée découverte du whiskey irlandais ? Pourtant proche géographiquement et culturellement de sa cousine l’Écosse, l’Irlande nous propose des whiskeys légers, fruités, délicats et très parfumés. La principale raison de cette différence est la méthode de fabrication : trois distillations en Irlande contre deux en Ecosse (à quelques exceptions près…). Afin de comprendre ce que cela changeait concrètement sur le whisky, nous avons dégustés trois expressions représentatives, bien que très différentes, du patrimoine des spiritueux irlandais. Pour se mettre en bouche, le Bushmills 21 ans a été parfait. Un panier de fruits frais et juteux. Un régal. Ensuite, une expression un peu plus lourde et grasse, avec le Yellow Spot. Puis, nous avons terminé sur une version brute de fût : le Redbreast 12 ans CS. Une soirée au top !

irish-2015

 

Avril : Les whiskies du Monde

Il se dit que le Whisky est Écossais, peut être aussi un peu irlandais… Mais, beaucoup d’autres pays produisent notre boisson maltée favorite. Il était difficile de faire le tour de ces nouveaux terroirs en trois whiskies. Nous nous sommes donc concentrés sur trois pays. Le premier, le Hammer Head, est un whisky Tchèque agé de 24 ans, à l’histoire mystérieuse. Un joli dram, soyeux et fruité pour commencer la soirée. Ensuite, une petite escale en Suède, avec le MackMyra Preludium 06, un whisky légèrement tourbé, vieilli dans une mine au cœur des montagnes suédoises. Pour terminer, un des coups de cœur de l’année : un Amrut Single Cask et Brut de fût, vieilli en fût de Pedro Ximenez. Une petite bombe de complexité, de maturité pour un whisky indien âgé seulement de… 4 ans.

whiskies-du-monde-2015

 

Mai : Compass Box : l’art du Blend

John Glaser, le fondateur de Compass Box, est passé maître dans l’assemblage de Whisky et la composition de blend. Mais, pour en être certain, il fallait gouter certaines de ses dernières créations. The Lost Blend a parfaitement rempli son rôle de starter, en proposant un profil léger, délicat, mais complexe. Le Spice Tree nous a amené un peu de puissance, quant au Peat Monster 10th anniversary il a fait chavirer nos papilles dans un océan de tourbe fine. Une très jolie soirée !

compass-box-2015